Projet d’innovation sociale, CitizenWatt vise non seulement à développer un prototype de compteur électrique à bas coût ou des formes de visualisation, mais aussi à réfléchir avec ses utilisateurs aux usages qui peuvent leur être utiles pour se rendre compte, si ce n’est pour infléchir leur consommation électrique. C’est la raison pour laquelle les animateurs du projet ont pris l’initiative, en lien avec la Mairie de Paris, de proposer à un bailleur social, ICF Habitat La Sablière de participer à ce projet.

Dès septembre 2014, une vingtaine de foyers parisiens volontaires issus de deux immeubles du bailleur social ICF Habitat La Sablière seront équipés de compteurs Citizenwatt leur permettant de mesurer et de visualiser leur consommation électrique.

Il s’agit dans l’esprit de l’ethnomining, combinant données et ethnographie, de développer une culture de la mesure dont les usagers sont à la fois les propres producteurs et interprètes. A cette fin, des entretiens avec les usagers de CitizenWatt permettront de documenter les usages des données de consommation pour comprendre leur utilisabilité dans le contexte du foyer. Ainsi, l’observation des temporalités de consultation ou des terminaux usités dans différentes situations d’usage (par qui ? avec qui ?) aura pour objectif de viser à l’amélioration des premières fonctionnalités proposées sur la plateforme de visualisation et d’imaginer des services acceptables de traitement des mesures visant à comprendre d’une part ce que l’on consomme, le coût en euros ou la nature de l’énergie mais d’autre part ouvrant à des conseils de sobriété énergétique et des recommandations comportementales.